Observatoire romain, Mayen Katzenberg
Observatoire romain, Mayen Katzenberg ©Moselschieferstraße e.V.
Les routes touristiques de A à Z
La Route de l'ardoise mosellane

Route de l'ardoise mosellane – un produit d'excellence pour une architecture haut de gamme

La Route de l'ardoise mosellane conduit sur un circuit balisé de 110 km qui part de Mayen et fait étape à Münster-Maifeld, Cochem, Kaisersesch et Monreal, avant de revenir à Mayen. En chemin, on roule le long des vignobles abrupts qui bordent la Moselle, on traverse la région volcanique et le parc attenant et on s'aventure sur les hauteurs de l'Eifel. À l'époque de la Renaissance, l'ardoise extraite dans la région était transportée par bateau sur la Moselle. C'est d'ailleurs de là qu'elle tire son nom.

L'ardoise mosellane : depuis les profondeurs de la terre jusque sur les toits du monde ! Apparue il y a environ 400 millions d'années dans l'Eifel, elle fait partie des produits naturels les plus anciens d'Allemagne. Cette pierre satinée gris bleuté était déjà appréciée par les Romains pour sa longue durée de vie, son caractère, sa robustesse et sa simplicité d'entretien.

Un matériau de premier choix

L'ardoise est un matériau de premier choix pour les toits et les façades qui signe une architecture exceptionnelle. Les architectes et artisans l'utilisent depuis plusieurs générations pour réaliser des ouvrages durables. Pendant des siècles, l'ardoise a donné du cachet à d'innombrables bâtiments, et même à des villes entières. Les maîtres d'ouvrage choisissaient cette pierre pour sa noblesse, les architectes et les artisans pour son esthétique et sa force de caractère.

Une mine d'ardoise riche en enseignements

Aujourd'hui, de nombreux bâtiments recouverts d'ardoise font partie du patrimoine mondial. La Mine d'ardoise allemande (Deutsches Schieferbergwerk) se trouve à 16 m de profondeur sous le château de Genovevaburg à Mayen, dans l'Eifel. Tout autour de la ville, l'ardoise mosellane de qualité est aujourd'hui extraite à 300 m de profondeur pour être ramenée à la lumière du jour grâce à une technologie de pointe. Ensuite, elle est parfaitement découpée et façonnée pour poursuivre sa vie encore longtemps sur un toit ou une façade.

La Moselle a donné son nom à l'ardoise

L'ardoise mosellane est nommée ainsi depuis 1588 en raison de son mode de transport de l'époque : hier comme aujourd'hui, la Moselle servait au transport de personnes et de marchandises. De nombreuses manifestations sont organisées tout au long de l'année sur la Route de l'ardoise mosellane, notamment l'ADAC Moselschiefer-Classic, un rallye de voitures anciennes qui compte environ 150 participants et se déroule principalement sur le tracé de l'itinéraire touristique.

Route de l'ardoise mosellane

Longueur : 110 km

Thème : ardoise mosellane, histoire minière

À voir :
Cochem : château de Reichsburg
Hatzenport : tour fluviale historique
Kaisersesch : sentier de randonnée de la mine d'ardoise
Maifeld: château d'Eltz
Mayen : Mine d'ardoise allemande, château de Genovevaburg
Monreal : ruines du château
Treis-Karden : château de Pyrmont

www.moselschiefer-strasse.de

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :