Ruines du château de Rechberg, cour intérieure
Ruines du château de Rechberg, cour intérieure ©Tourismusgemeinde Stauferland e.V.
Les routes touristiques de A à Z
La Route des Staufer

Route des Staufer – à la découverte du monde médiéval

Bienvenue sur la Route des Staufer. Longue d'environ 340 km, cette route balisée et bien entretenue s'étend entre la Fils et la Rems, entre le Schurwald et le Kaltes Feld, une butte-témoin située sur un plateau des contreforts du Jura souabe. C'est entre Schwäbisch Gmünd, Göppingen et Heidenheim que se trouve le berceau des Staufer. Cette famille noble originaire de Souabe fut l'une des familles les plus importantes et les plus influentes du Moyen Âge.

La Route des Staufer est une aubaine. Elle raconte l'histoire de cette puissante dynastie du haut Moyen Âge et conduit les visiteurs sur les traces des Staufer à travers le légendaire Stauferland, avec l'emblème marquant des « Drei Kaiserberge », littéralement les « trois montagnes impériales » : le Hohenstaufen, le Rechberg et le Stuifen. Le trio s'impose de façon visible dans le paysage du territoire des Staufer.

Tout a commencé dans le Stauferland

Les Staufer étaient une dynastie de ducs, de rois et d'empereurs qui a par moments régné sur la moitié de l'Europe. Ils entrèrent sous les feux de la rampe en 1076/77, grâce à Frédéric Ier de Staufen qui accompagna l'empereur Henri IV sur le chemin de la pénitence de Canossa et fut ensuite anobli. Deux Staufer ont principalement marqué l'époque allant de 1150 à 1250 : l'empereur Frédéric Ier Barberousse et son petit-fils, Frédéric II.

Les Staufer ont érigé leurs propres monuments

Il y a plus de 800 ans, les membres de cette dynastie comptant parmi les plus puissantes d'Europe savaient déjà où il faisait bon vivre. Le Hohenstaufen (684 m) raconte aujourd'hui encore les temps glorieux cette noble famille. C'est en effet là que fut construit le premier château de la dynastie. L'empereur Frédéric Barberousse a d'ailleurs séjourné un moment dans l'enceinte de ces puissantes murailles. Un château de la dynastie des Staufer presque conservé dans son intégralité se trouve à Wäschebeuren : le Wäscherschloss. Dans l'abbaye romane de Lorsch, qui a été érigée comme lieu de sépulture de la maison des Staufer et a longtemps été un centre spirituel, renferme un tableau de 30 m de long et de 4,5 m de haut qui dépeint 200 ans d'histoire de la dynastie.

Là où les empereurs et les rois se sentaient bien

La Route des Staufer conduit à travers l'une des plus belles contrées du Jura oriental : la fabuleuse vallée de Wen, l'étrange vallée d'Eselsburg et le cratère de Steinheim, formé par l'impact d'une immense météorite. Si vous suivez le chemin, vous pourrez découvrir des églises et abbayes romanes, des grottes et des formations rocheuses étranges, des palais ou encore les ruines de forteresses des Staufer, le tout harmonieusement intégré dans un paysage extraordinaire. L'itinéraire fait également étape dans des villes ancestrales telles que Schwäbisch Gmünd ou Bad Wimpfen, à qui les Staufer ont apporté gloire et richesse.

Route des Staufer

Longueur : env. 340 km

Thème : Staufer, histoire, culture

À voir :
Adelberg : couvent
Bad Boll : collégiale
Dischingen : forteresse de Katzenstein
Giengen : grotte Charlottenhöhle, Musée Steiff
Göppingen : château des Staufer, musée
Hohenstaufen : église Barberousse, premier château des Staufer, centre de documentation
Lauterstein : château de Weissenstein
Lorsch : abbaye
Oberstotzingen : domaine seigneurial, château
Schwäbisch Gmünd : vestiges des Staufer
Wäschebeuren : château de Wäscherschloss

www.stauferland.de

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :