Le mythe du romantisme rhénan : tout ne tient qu'à un fleuve
Oestrich-Winkel – château de Vollrads ©Rheinischer Sagenweg/Edition Grimmland, Köln
Les routes touristiques de A à Z
La Route rhénane des légendes

Le mythe du romantisme rhénan : tout ne tient qu'à un fleuve

La Route rhénane des légendes suit sur environ 586 km les deux rives du Rhin entre Düsseldorf et Mayence, effleurant au passage plus d'une centaine de sites qui servent de décor aux mythes, fables, contes et légendes les plus connus. Et les berges de la Moselle, de la Lahn et de la Nahe renferment elles aussi des histoires légendaires.

Un voyage de découverte « légendaire » vous attend sur la Route rhénane des légendes, dans la romantique vallée du Rhin entre Düsseldorf et Mayence. On trouve partout dans le monde des paysages impressionnants. Ce qui rend le Rhin moyen si unique, c'est son panorama naturel mélodramatique qui a inspiré bon nombre d'histoires de passions et de destinées humaines.

Je ne sais pas ce que cela signifie (Heinrich Heine)

En suivant le cours du plus grand fleuve d'Allemagne, l'itinéraire fait revivre des mythes anciens, des fables romantiques et des légendes étranges comme les Heinzelmännchen de Cologne, le combat du chevalier Siegfried contre le dragon sur le Drachenfels ou Hildegarde de Bingen et le couvent de Disibodenberg. À Bingen vous découvrirez la « Tour aux souris  », à Coblence un curieux personnage qui roule des yeux et à Braubach la légende qui explique pourquoi le château de Marksburg s'appelle ainsi.

Dans la vallée de la Lorelei

Entre Rhin et Nahe, on comprend mieux qui est le « deutscher Michel », à Kirn on vérifie si la « légende de Trübenbach » a une part de vrai. L'une des légendes les plus exceptionnelles et les plus connues au monde est celle de Lorelei, une séduisante blonde perchée sur un rocher près de Saint-Goarshausen. Le Rheingau offre à ses visiteurs l'abbaye d'Eberbach et les sources thermales de Wiesbaden, tandis qu'à Mayence on apprend la légende sur l'origine des armes de la ville.

Si les châteaux pouvaient parler

Cet itinéraire conduit à de très belles petites cités insérées dans des paysages extraordinaires qui inspiraient déjà les Romantiques rhénans au début du XIXe siècle. Mais la passion de la recherche et la quête des légendes ne doivent pas faire oublier les nombreuses autres curiosités. Ici, entre Bingen et Coblence, là où le Rhin franchit le massif schisteux rhénan, se trouve également une partie de la vallée du Haut-Rhin moyen, une région classée au patrimoine mondial de l'UNESCO qui est considérée comme le symbole même du romantisme allemand des châteaux forts.

Route rhénane des légendes

Longueur : env. 586 km

Thème : fables et légendes, mythe du Rhin, culture

À voir :
Bacharach : « les 13 fantômes », œnothèque Posthof
Diez/Lahn : « le mythe des Orange-Nassau », château d'Oranienstein
Düsseldorf : « la dame blanche dans la tour du château », le Medienhafen, shopping
Geisenheim : « le miracle de Marienthal, le chevalier de la vendange tardive »
Idar-Oberstein : église noyée dans la roche
Cologne : « Heinzelmännchen », cathédrale, vieille ville
Königswinter : « légende de Siegfried », château de Drachenburg, Parc naturel des Siebengebirge
Mayence : « légende de Willigis », Gutenberg
Maria Laach : « le lys de Laach », abbaye, lac de cratère
Münstermaifeld : ۮ« damoiselle » du château d'Eltz
Rhens : « légende des œufs de Pâques », Königstuhl, édifices sacrés

www.rheinischersagenweg.de

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :