©Manuela Schneider
05 mars 2018

Munich et Faust de Goethe : un drame. Une ville. Des centaines d'événements.

Quand une œuvre littéraire de renommée mondiale secoue une ville pendant cinq mois, les visiteurs ne peuvent qu’être conquis par son art et sa culture.

En 1808, Johann Wolfgang Goethe a publié la première partie de l'ouvrage le plus important de la littérature allemande : « Faust ». Plus de 200 ans après, Munich parle encore du drame mondialement connu. Du 23 février au 29 juillet 2018, environ 200 partenaires et institutions de la ville présenteront leurs projets sur le thème de « Faust » pour ravir les visiteurs et les locaux. Il y a plus de 500 événements proposés. Laissez-vous emporter par des expositions, des concerts, des projections de films, des conférences, des événements littéraires, des productions théâtrales, des spectacles de danse, des fêtes et des visites guidées. Dans une variété presque vertigineuse, les visiteurs auront un accès sans précédent à ce travail unique. « Faust » de Goethe est étonnamment moderne : il est l'homme moderne prototypique - agité par la recherche du sens de la vie, mais n’arrivant jamais à ses fins. Ses questions sont aussi nos grandes questions d’aujourd'hui.

« Faust » - « de tous pour tous »

Le festival démontre la richesse culturelle de la capitale de la Bavière isous une forme qui n'a jamais existé auparavant. Les petits artistes moins connus sont représentés, tout comme les grandes maisons, la Kunsthalle, par exemple, et le Residenztheater ou le Museum Reich der Kristalle. Dans la taverne Paulaner am Nockherberg, une bière spéciale « Faust » est servie, et « Kasperls Spuikastl », un couple d'artistes munichois, présente « Faust » comme un spectacle de marionnettes. « Faust » - « de tous pour tous », telle est la devise de ces cinq mois fulminants. C'est une combinaison de perspectives très différentes sur le sujet dans lequel il n'y a pas de limites créatives. Plus d'informations sur : https://faust.muenchen.de