Les grandes étapes de l'histoire de l'automobile en Allemagne

Tout a commencé il y a 125 ans par une calèche à trois roues mue par un moteur à essence... L'histoire de l'automobile en Allemagne est aussi riche que les modèles et les marques qu'elle a produits.

XIXe siècle : des ingénieurs de toute l'Europe mènent des expériences dans le but de construire un moyen de locomotion doté de son propre système de traction. Le belge Lenoir crée par exemple en 1862 l'hippomobile, dotée d'un moteur à carburateur, tandis que le brevet du premier prototype d'automobile, la Delamarre-Deboutteville, est déposé en France en 1884. Cependant, aucune de ces inventions n'a été produite en série.

1887 Indépendamment de Carl Benz, Gottlieb Daimler de Cannstatt construit aussi une automobile et fonde la Daimler-Motoren-Gesellschaft.

1888 L'opération marketing sans doute la mieux réussie au monde : Bertha Benz entreprend avec ses fils le premier « voyage » de Mannheim à Pforzheim (environ 45 km), prouvant ainsi que la « calèche sans cheval » peut avoir un usage quotidien.

1897 Le premier Salon international de l'automobile (IAA) a lieu à l'hôtel Bristol de Berlin : huit « voitures à moteur » y sont exposées.

1916 Fondation de la Bayerische Flugzeug-Werke (BFW) Six ans plus tard, la Bayerische Motorenwerke (BMW) s'installe sur le terrain de la BFW.

1926 Fusion de la Daimler Motorengesellschaft et de la Benz & Cie pour donner naissance à la Daimler-Benz AG.

1945 À Wolfsbourg, la première « Coccinelle » sort des chaînes de fabrication. Jusqu'à l'arrêt de sa production en 2002, la « Coccinelle » reste la voiture plus vendue dans le monde.

1950 Début de la fabrication en série du minibus Volkswagen Type 2 T1, dit « Bulli ». La demande est telle que six ans plus tard, une usine spéciale de production est construite à Hanovre.

Années 1950 Dans la période de l'après-guerre, les petits modèles bon marché comme l'Isetta de BMW dominent.

1957 Les anciennes usines Audi, sous le nom de VEB Automobilwerk Zwickau, sortent la première « Trabant ». La première voiture est-allemande avait une carrosserie en matière synthétique, ce qui lui a valu le surnom de « Rennpappe » (la « boîte en carton »).

1963 Sortie de la plus connue sans doute des voitures de sport allemandes, la Porsche 911.

1991 Avec la réunification, l'époque des voitures de la RDA prend fin. La dernière « Trabbi » sort le 30 avril, et passe directement de la chaîne de montage au musée.

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés