Ceux qui vécurent aux côtés de Luther : sa femme, des réformateurs, des penseurs et un prince

Deux personnes surtout ont accompagné Martin Luther : Katharina von Bora, sa femme, et Philippe Melanchthon, grand esprit originaire de Bretten, qui devait devenir célèbre sous le nom de savant « précepteur de l'Allemagne ».

Bien évidemment, la Réforme est indissociable du nom de Martin Luther. Mais une telle œuvre n'est pas le fait d'un seul individu : tout un groupe de personnes l'ont accompagné sur son chemin, des hommes courageux et de valeur, mais aussi sa femme, Katharina von Bora, née le 29 janvier 1499. Fille d'une famille aristocratique démunie, elle passa son enfance dans un couvent dont elle s'enfuit en 1523, trouvant refuge dans la maison de Lucas Cranach l'Ancien, un ami intime de Luther. En 1525, Katharina von Bora et Martin Luther se marièrent et vinrent habiter dans l'ancien monastère des Augustins de Wittenberg. Katharina tenait le ménage, gérait l'argent et une ferme, exploitait une brasserie et avait en fermage un élevage de poisson. Martin Luther se plaisait à l'appeler « mon maître Käthe », signe que c'était elle sans doute qui « portait la culotte ». Elle disparut le 29 décembre 1552 à Torgau. À cette époque, Philippe Melanchthon était la tête pensante de la Réforme. Du temps de Luther déjà il en était le théoricien et entretenait un réseau d'excellentes relations avec le prince électeur et les savants européens. Quand Melanchthon mourut le 19 avril 1560 à Wittenberg, l'université dut faire venir trois nouveaux professeurs chargés de poursuivre son œuvre. Il survécut de deux ans et un jour à Johannes Bugenhagen, le confesseur et ami de Luther qu'il avait rencontré en 1521. En 1523, Luther fit en sorte que Bugenhagen fût élu nouveau pasteur de l'église de la ville : il devenait ainsi le premier pasteur protestant de Wittenberg. C'est à son protecteur Frédéric le Sage que Luther doit d'avoir pu vivre là sans être inquiété. Il avait refusé en 1519 de le livrer à Rome et avait obtenu de l'empereur en 1521 que Luther pût se rendre librement à la diète de Worms, veillant ensuite à sa sécurité. Bien que le prince électeur eût protégé Luther toute sa vie et permis ainsi que s'établisse la Réforme, ce n'est que peu de temps avant sa mort qu'il se convertit à la nouvelle religion. Un contemporain important de Luther, mais non l'un de ses compagnons, fut Johannes Calvin qui, au nom de la Réforme, instaura à Genève un régime de terreur à partir de 1539. C'est en Suisse aussi, à Zurich, qu'Ulrich Zwingli, dont Luther avait fait la connaissance en 1529, œuvra pour la Réforme.

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés