Spécialités de A à Z

L’Allemagne, on l'aime comme ça !

Bière et saucisse font bien entendu partie de la fête et de l'animation, mais il ne s'agit là que d'une infime partie de la large palette des plaisirs qui s'offrent à vous en Allemagne. Partez à la découverte de la gastronomie allemande. Vous serez étonné de la variété de mets et d'expériences gastronomiques à votre disposition.

Le Labskaus est un plat typique d'Allemagne du Nord considéré aujourd'hui comme un mets particulièrement fin. Autrefois, les marins ne pouvaient pas conserver la nourriture fraîche sur les bateaux. Or, cette bouillie à base de viande en saumure, de betterave rouge marinée, d'oignons et de pommes de terre se gardait longtemps. Les histoires et légendes liées à ce plat sont innombrables. Chaque année, la ville de Wilhelmshaven, sur la mer du Nord, accueille le plus grand déjeuner de Labskaus au monde.

En savoir plus »

À l'écoute des harangues de Dieter, le marchand d'anguilles, la foule des spectateurs rit. Les sandwichs au poisson et les rollmops sont vendus par milliers. Fruits, légumes et plantes sont proposés à des prix imbattables. On y trouve même des lapins vivants ou des articles de marché aux puces. Chaque dimanche matin de 6 h à 9 h 30, c'est marché aux poissons à Hambourg au bord de l'Elbe pour les lève-tôt et les noctambules. S'il n'est peut-être pas le plus vieux du monde, ce marché est certainement le plus fascinant.

En savoir plus »

Marché historique au concept innovant au milieu des cafés branchés, le marché couvert Neun à Berlin -Kreuzberg, vieux de plus de 100 ans, propose de « manger et faire ses courses autrement ». Le marché hebdomadaire se tient le vendredi et le samedi. Chaque jeudi a lieu le « Streetfood Thursday » qui, comme le marché Naschmarkt à Berlin, invite les visiteurs à découvrir une « slow food » de qualité supérieure et des gourmandises à base de produits régionaux et de saison.

En savoir plus »

La faiblesse des habitants du Schleswig-Holstein pour les douceurs de la vie se révèle à Lübeck, berceau du massepain connu dans le monde entier. Autrefois privilège des riches et des puissants, sa fabrication se fait toujours largement à la main. Dans le salon du massepain Niederegger à Lübeck , le long voyage effectué par cette spécialité aux amandes au cours des siècles, de ses origines orientales jusqu'à la ville hanséatique, est révélé aux visiteurs. Car les Lübeckois n'ont pas découvert le massepain, mais l'ont amélioré à la perfection.

En savoir plus »

Le traditionnel « Neunerlei », servi le soir du Réveillon, est le moment fort de Noël dans les monts Métallifères. Il se compose de neuf plats qui symbolisent les souvenirs, les souhaits et montrent ce que l'on a fait. On y trouve par exemple des lentilles ou des petits pois, des saucisses avec de la choucroute, du hareng, des bouchées de poisson avec de la salade de pommes, de la salade de pommes de terre avec des saucisses, du gruau, de la bouillie de millet ou de la soupe d'églantine, du rôti de porc avec des quenelles de pomme de terre, des petits pains au lait avec des noix hachées, du pain et du sel ou des pruneaux.

En savoir plus »

L'entremets des Guelfes fut concocté pour la première fois par un cuisinier de Hanovre pour le bicentenaire de la maison régnante des Guelfes. Sa couleur jaune-blanc rappelle les couleurs de la famille. Cet entremets sucré composé d'une couche de crème à la vanille et de crème au vin serait devenu le dessert préféré du prince électeur Ernst August. Aujourd'hui, il figure sur la carte de nombreux restaurants et est un classique des fêtes de famille à Hanovre et dans ses environs.

En savoir plus »

Le pain d'épices au poivre est confectionné depuis 1558 dans la petite ville de Pulsnitz, en Haute-Lusace, dans huit pâtisseries artisanales et une usine de pain d'épices. Chaque premier week-end de novembre, on fait la queue sur le marché au pain d'épices au poivre de Pulsnitz pour déguster cette spécialité. 365 jours par an, les visiteurs peuvent découvrir les traditions pâtissières et même confectionner leur propre pain d'épices dans le Musée-atelier du pain d'épices au poivre installé dans la « Haus des Gastes ».

En savoir plus »

Des légendes parlant d'empereurs, d'un immense incendie et même du diable ont fleuri autour de ce biscuit. Quoi qu'il en soit, le Printen est un délicat gâteau qui, selon sa teneur en miel, est plus ferme ou plus tendre. C'est en tout cas un délice, surtout lorsqu'il est garni de noix, d'amandes ou de cerises. Le Printen fut inventé lorsque Napoléon priva le continent des importations de sucre. Les boulangers sucrèrent la pâte avec du sirop de canne, ce qui donna au Printen d'Aix-la-Chapelle son goût particulier.

En savoir plus »

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :