Le pionnier de la nouvelle harmonie : Richard Wagner
Le pionnier de la nouvelle harmonie : Richard Wagner
Wilhelm Richard Wagner ©Richard Wagner Museum Bayreuth

Le pionnier de la nouvelle harmonie : Richard Wagner

Le compositeur saxon Richard Wagner (1813-1883) compte parmi les musiciens les plus influents de la Hochromantik. Il jouit encore aujourd'hui d'une renommée mondiale en tant que créateur de génie de drames musicaux monumentaux.

Il est naquit à Leipzig, où il commença ses études musicales en 1831. Il est aujourd'hui possible de découvrir la ville sur les pas de Richard Wagner. Il passa toutefois la majeure partie de sa jeunesse à Dresde. Il y œuvra également comme maître de chapelle de l'Opéra de la cour à partir de 1843 et présenta plusieurs premières de ses opéras. Des musées et des monuments à la mémoire du compositeur sont érigés à Graupa, près de Dresde, où il séjourna pendant l'été 1846.

En 1849, Richard Wagner dut fuir Dresde après l'insurrection de mai et ne revint qu'en 1860. Quatre ans plus tard, il trouva son principal mécène à Munich en la personne du « roi de conte de fée » Louis II de Bavière. Quatre premières d'opéras de Wagner y furent données entre 1865 et 1870. Un mémorial et une plaque commémorative à la mémoire de Richard Wagner ont été érigés à Munich.

Wagner reçut son propre Palais des festivals à Bayreuth en 1872, pour ainsi dire à mi-chemin entre Munich et Dresde. Les premières de ses derniers opéras « Siegfried », « Le Crépuscule des dieux » et « Parsifal » eurent lieu sur la « colline verte ». Le compositeur fit construire la maison Wahnfried à Bayreuth pour sa famille. Elle abrite aujourd'hui le Musée Wagner.

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés