Einstürzende Neubauten : des sons apocalyptiques

Les objets cassés et usagés pouvant servir de tambours sont leur marque de fabrique. Le groupe Einstürzenden Neubauten associe les sons apocalyptiques à des performances scéniques enflammées.

Il devait en réalité donner une unique représentation en 1980 à Berlin-Ouest. Pour cela, le chanteur Blixa Bargeld (de son vrai nom Christian Emmerich) réunit un ensemble expérimental inspiré de l'ancienne scène punk et industrielle. N.U. Unruh et F.M. Einheit en particulier, les deux fantastiques percussionnistes d'Einstürzenden Neubauten, sont devenus de véritables icônes dans les années 80. La vision musicale post-industrielle du groupe a livré d'importantes contributions à l'avant-garde théâtrale, cinématographique et artistique.

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :