Monastic Island of Reichenau
Monastic Island of Reichenau ©Tourist-Information Reichenau
Tous les sites du patrimoine mondial de A à Z

« Le patrimoine mondial de l'UNESCO en Allemagne. Voyage dans le temps – Des origines de la terre au monde de demain »


L’île monastique de Reichenau

Les trois églises romanes datant du IXe au XIe siècle témoignent de l’importance de l’ancienne abbaye bénédictine de l’île monastique de Reichenau dans le Bade-Wurtemberg. Fondée en 724, celle-ci est rapidement devenue l’un des monastères les plus importants au sud de l’Allemagne. L’île garde jusqu’à nos jours un attachement profond pour sa tradition monastique qu’elle fait revivre chaque année lors de processions et fêtes religieuses uniques au monde.

Le monastère a été dissout en 1803 et le bâtiment qui l’abritait sert aujourd’hui de mairie à la municipalité de Reichenau. Ce sont les trois églises romanes de l’île, toutes trois considérées comme de grands centres spirituels du monde occidental au temps des Carolingiens et des Ottoniens, qui ont été inscrites au patrimoine de l’UNESCO. Leurs peintures murales attestent de l’importance de Reichenau en tant que centre artistique des Xe et XIe siècles. Ancienne église abbatiale à trois nefs, l’église Sainte-Marie et Saint-Marc est devenue une église paroissiale catholique. Consacrée en 799, l’église Saints-Pierre-et-Paul abrite un très bel orgue ainsi que des peintures romanes de valeur exceptionnelle. Plus anciennes encore, les fresques ottoniennes monumentales de l’église Saint-Georges constituent l’unique exemple de peintures d’église du Xe siècle à avoir été entièrement conservées au nord des Alpes. Les superbes manuscrits de Reichenau, dont les séries de miniatures illustrent le Nouveau Testament, la vie de Jésus et les Evangiles, comptent également parmi les témoignages historiques et artistiques les plus précieux à nous être parvenus de l’époque du Haut Moyen Âge. Les enluminures du monastère de Reichenau ont d’ailleurs été inscrites au patrimoine documentaire de l’UNESCO en 2003. Vous pouvez admirer ces œuvres magnifiques dans le musée de Reichenau dont l’exposition aborde également l’histoire architecturale de l’église Sainte-Marie et Saint-Marc, celle du monastère, les écrits du moine Walahfrid Strabon, le plan du monastère de Saint-Gall, qui fut réalisé au monastère de Reichenau, ainsi que de nombreux autres chapitres de l’histoire de l’île.

Informations touristiques et service

Horaires d’ouverture

Musée de Reichenau : d’avril à octobre ouvert tous les jours ; de novembre à mars ouvert les samedis, dimanches et jours fériés

Visites guidées

Possibilités de visiter l’église Sainte-Marie et Saint-Marc à Reichenau-Mittelzell avec la salle du trésor, l’église Saint-Georges à Reichenau-Oberzell et l’église Saints-Pierre-et-Paul à Reichenau-Niederzell.

Manifestations

25 avril : fête de Saint-Marc - Fête en l’honneur des reliques de Saint-Marc qui furent amenées dans la célèbre abbaye de Reichenau par Ratold de Vérone en 830.

16 juin 2014 : fête du Saint-Sang – Le fête célèbre une croix d’abbé apportée sur l’île en 925 et contenant de la terre du Golgotha imbibée de sang (toujours le lundi après le lundi de Pentecôte)

15 août : Assomption – C’est la sainte patronne de l’église Sainte-Marie et Saint-Marc que l’on célèbre à l’occasion du troisième jour férié de l’île. L’Assomption est aussi le jour du patrimoine mondial de Reichenau.

Contact : www.reichenau.de

L’île monastique de Reichenau fait partie de l'itinéraire UNESCO «  », les autres étapes sont :

Autres villes qui valent le détour :

Vue d'ensemble de l'itinéraire «  »

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés