Wiesbaden

Wiesbaden : ville où l'ordinaire est fait d'extraordinaire

Wiesbaden, cité luxueuse, est la fille de bonne famille des grandes agglomérations d'Allemagne. Lieu de haute culture et de bonnes manières, elle respire la pureté, la classe et l'exigence. Cette station thermale, véritable oasis de bien-être de l'Europe, compte parmi les plus riches en traditions et les plus élégantes. Se prélasser dans un sauna, dîner, flâner ou consommer, tout y est du plus haut niveau.

S'accorder un moment d'exception : voilà l'une des meilleures raisons de venir à Wiesbaden. Particulièrement lorsqu'il s'agit de santé. L'effet curatif de ses 26 sources chaudes est réputé depuis l'époque romaine et a fait de Wiesbaden l'incarnation de la ville d'eau. Plusieurs hôtels disposant de leurs propres sources thermales et d'autres offres de bien-être proposent tout le luxe imaginable en la matière, dont les « Kaiser-Friedrich-Therme », situés à l'emplacement d'un ancien bain de vapeur romain, représentent l'apogée : dans l'espace sauna de 1500 m², le visiteur est en effet dorloté dans les règles de l'art. L'établissement thermal, niché au cœur d'un splendide parc de style anglais et entouré de différents bâtiments somptueux, offre également des divertissements de qualité à l'image de son célèbre casino – où l'on peut aussi terminer en sueur. Un hall à colonnes (le plus long d'Europe avec ses 129 mètres) et les colonnes du « Hessisches Staatstheater » (Théâtre national de la Hesse) ouvert en 1894 parachèvent ce domaine de cure et de culture de toute première catégorie. Outre ces lieux délicieux, c'est tout Wiesbaden qui sait profiter de la vie. Une promenade à travers la vieille ville, dans le pentagone historique, suffit à s'en convaincre. L'aventure commence sur la place du château avec le palais des Ducs de Nassau et le plus ancien bâtiment du centre-ville, l'Ancien hôtel de ville de 1610. L'élégante Wilhelmstraße, avenue de shopping et de culture par excellence, court le long de la partie orientale du pentagone historique.

À côté des boutiques raffinées, des galeries et des cafés se trouvent deux musées de renommée internationale : le Musée de Wiesbaden, qui présente des œuvres d'art du XIIe au XXIe siècle et une importante collection d'histoire naturelle, et le « Nassauischer Kunstverein ݖ» (Association artistique de Nassau) spécialisé dans l'art contemporain. Le parc paysager du Warmer Damm a été aménagé en 1860 sur la partie est de la Wilhelmstraße. La villa Söhnlein, aussi nommée la « Maison blanche » en raison de sa parenté avec son modèle de Washington, se dresse majestueusement encore un peu plus à l'est. La « Wilhelmstraßenfest », qui se déroule chaque année dans une humeur festive et exubérante, est le plus grand festival de rue d'Allemagne. Le quartier de la Goldgasse avec la Kranzplatz et la Kochbrunnenplatz est un peu une Wilhelmstraße en miniature, plus intime, où l'on se sent tout simplement bien. Le savoir-vivre des habitants de la ville se reflète également dans l'offre théâtrale, littéraire et musicale disponible sous différentes formes. Des ensembles de haut vol se rencontrent ainsi chaque année au Théâtre national de la Hesse au cours du Festival international de mai et le Festival de musique du Rheingau transforme toute la région de Wiesbaden en une immense scène de concert estivale. Enfin, le château de Freudenberg, dans le quartier de Dotzheim, offre des expériences culturelles et sensorielles d'un genre très particulier tandis que la gastronomie de la ville fait la joie des gourmets. Un petit snack méditerranéen ou un menu complet à une table festive ? Peu importe, car ici les restaurants chics côtoient les bistrots et les brasseries, les débits de bière et les caves à vin, les pubs, les bars et les cafés. Voyez : le dîner est servi. Pour vous. Contentez-vous de venir : une expérience extraordinaire vous attend.

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés