• 0
BIX technics & stage

C'est dans les clubs qu'on apprécie vraiment le jazz

Pour pouvoir parler de musique d'improvisation, il faut la vivre au plus près. Plusieurs centaines de clubs, de festivals et de salles de concert en Allemagne présentent régulièrement des musiciens de jazz régionaux, nationaux et internationaux. De nombreux clubs de jazz allemands sont également célèbres depuis longtemps à l'étranger.

Le nom A-Trane provient de « Trane » (surnom de John Coltrane) et de « A-Train » (en référence au morceau de Billy Strayhorn « Take the A-Train »). Le A-Trane a ouvert en 1992 à Charlottenburg, en plein cœur de Berlin-Ouest. En 2011, il a reçu la distinction du meilleur club de jazz d'Allemagne.

Le b-Flat, pendant du A-Trane situé dans l'ouest de Berlin, attire le public en grand nombre sur le Hackescher Mark depuis 1995. Le club offre une ambiance décontractée, un long bar légendaire et occasionnellement des concerts outrepassant les frontières du jazz. Le b-Flat propose également une « jam session » tous les mercredis.

Le Birdland, fondé en 1985 et situé dans le quartier de Hoheluft-West, est la meilleure adresse de Hambourg en matière de swing et de jazz plutôt moderne. Invitées par la Fédération de jazz de Hambourg, une multitude de stars internationales y ont joué, de Chet Baker à Wynton Marsalis.

Le Bix, installé dans la Gustav-Siegle-Haus, dans la vieille ville de Stuttgart, est encore relativement jeune. Le club porte ce nom en référence à Bix Beiderbecke (1903-1931), le légendaire cornettiste de jazz d'origine allemande. Le Bix présente toujours ses têtes d'affiche internationales le vendredi.

Créé en 1969, le club Domicil de Dortmund propose tous types de jazz, du dixieland au free. Depuis 2005, le club se situe dans un ancien cinéma de la rue Hansastraße : au premier étage, entre un restaurant et une salle de concert. Le Domicil est considéré comme l'un des trois meilleurs clubs de jazz d'Allemagne.

Situé sur la montagne Lindener Berg dans la cave d'un ancien foyer de jeunes, le Jazzclub de Hanovre existe depuis 1966. L'« Orange Club » a été fondé par Michael Gehrke (1943-2004), qui a même été fait citoyen d'honneur de la Nouvelle-Orléans pour ses activités dans le domaine du jazz en 1978.

Grâce aux « Army Clubs » américains de la ville, Francfort-sur-le-Main était le centre du jazz en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. Le Jazzkeller, situé dans la petite rue de Bockenheimer Straße, a été fondé en 1952 par le légendaire Carlo Bohländer (1919-2004). Il constitue le plus ancien club de jazz d'Allemagne.

Le club Tonne de Dresde a une histoire mouvementée. Il doit son nom aux voûtes de la cave située sous le Palais Kurländer où des concerts de jazz étaient déjà organisés à l'époque de la RDA. Le « Neue Tonne» se situe dans la cave de la Maison de la culture depuis 2000.

Afficher plus