• 0

De Heinrich Schütz à Carl Orff : l'Allemagne est le pays des compositeurs

Lorsque l'écrivain Thomas Mann écrivit un roman sur l'âme allemande entre 1943 et 1947, il fit du personnage principal de son œuvre un compositeur. Car depuis l'époque baroque, l'Allemagne est considérée comme un haut lieu de la composition. Les « trois grands B » (Bach, Beethoven et Brahms) ne constituent en la matière que le sommet de l'iceberg.

Il était considéré comme perfectionniste et exagérément critique envers lui-même. Johannes Brahms (1833-1897), qui resta toute sa vie célibataire, voulait composer une musique durable et méprisait les tendances éphémères. Il n'a jamais écrit d'œuvre populaire comme un opéra. poursuivre la lecture »

Pour de nombreuses personnes, Jean-Sébastien Bach (1685-1750) est le plus grand compositeur de tous les temps. Qu'il s'agisse de sa « Passion selon Saint-Matthieu », de ses « Concertos brandebourgeois » ou de son « Clavier bien tempéré », les œuvres de Bach ont inspiré les musiciens et compositeurs jusqu'à aujourd'hui. poursuivre la lecture »

On ne peut qu'aimer Wolfgang Amadé Mozart (1756-1791), le compositeur de la « Flûte enchantée » et de la « Petite musique de nuit ». Mozart fit prospérer la musique de Vienne et écrivit certaines des mélodies les plus enchanteresses de l'histoire de la musique. poursuivre la lecture »

Essentiellement connu pour sa musique pour piano et ses lieder, Robert Schumann (1810-1856) est le compositeur par excellence du romantisme allemand. La tragédie romantique était son thème en tant qu'artiste, mais elle a également marqué sa vie qui s'est achevée bien trop tôt. poursuivre la lecture »

De son vivant, Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847) avait déjà subi des injures antisémites. Le nazis interdirent même ses œuvres et cherchèrent en vain un « équivalent » à son Concerto pour violon ainsi qu'à son « Songe d'une nuit d'été ». poursuivre la lecture »

Il composa 42 opéras et 25 oratorios, dont le « Messie » et le célèbre « Alléluia ». Mais Georg Friedrich Händel (1685-1759) est aussi connu pour sa « Wassermusik » (Musique sur l'eau) et sa « Feuerwerksmusik » (Musique pour les feux d'artifice royaux) qu'il écrivit pour les rois britanniques George I et George II. poursuivre la lecture »

C'était un maître de l'instrumentation moderne et des sonorités innovantes. Avec des opéras comme « Salomé » et « Elektra » et des poèmes symphoniques tels que « Symphonie des Alpes » et « Ainsi parlait Zarathoustra », le compositeur Richard Strauss (1864-1949) a atteint une renommée mondiale. poursuivre la lecture »

Afficher plus