Tous les cinq ans, Cassel se transforme en musée d'art contemporain géant pendant 100 jours à l'occasion du festival documenta. La quinzième édition sera présidée par un collectif d'artistes indonésiens et aura lieu du 18 juin au 25 septembre 2022.

En 1982, l'artiste et performeur John Beuys avait fait planter 700 chênes pour la septième édition. En 2007, l'artiste conceptuel chinois Ai Weiwei s'était installé à Cassel avec 1001 chaises en bois datant de la dynastie Qing pour le « documenta 12 ». Joseph Beuys et Ai Weiwei font partie des artistes contemporains les plus célèbres ayant présenté des œuvres au public international lors du festival documenta de Cassel. Depuis 1955, cette ville du nord de la Hesse se transforme tous les cinq ans en musée d'art contemporain géant pendant 100 jours. Il s'agit de la plus importante exposition de ce type dans le monde. Diverses œuvres d'art (tableaux, photographies, installations artistiques) sont présentées sur plusieurs lieux répartis dans toute la ville.

En accord avec sa philosophie, documenta se réinvente tous les cinq ans, tant au niveau de son organisation que de son concept. La direction artistique, choisie pour chaque édition par une commission de sélection internationale, change de mains à chaque fois et jouit d'une liberté artistique totale. Les directeurs successifs apportent leur vision de l'art contemporain et s'attaquent souvent à des thèmes politiques et sociétaux.

Le Forum pour l'art interdit

Lors de l'inauguration de la première édition de documenta à Cassel, en 1955, en parallèle de la biennale d'horticulture Bundesgartenschau, personne ne s'attendait à ce que ce nouveau festival rencontre un tel succès. Ses initiateurs étaient l'artiste (et directeur artistique de cette première édition) Arnold Bode et l'historien de l'art Werner Haftmann. Ils présentèrent dans les ruines du Museum Fridericianum (détruit au cours de la récente guerre) des œuvres réalisées en majorité au début du 20e siècle et qualifiées d'art « dégénéré » par les nazis, qui les avaient censurées. Les fondateurs du festival ont choisi le nom documenta car ils souhaitaient « documenter l'art contemporain ».

Un collectif prend la tête du festival

Depuis sa première édition dix ans après la Seconde Guerre mondiale, documenta a connu de nombreuses métamorphoses. Son succès médiatique et le nombre de ses visiteurs ont bondi en avant. En 1955, 130 000 visiteurs étaient au rendez-vous. Lors de sa quatorzième édition, en 2017, qui avait lieu pour la première fois dans deux villes simultanément, documenta a accueilli presque 900 000 visiteurs à Cassel, et environ 340 000 dans sa ville partenaire, Athènes. Le documenta 15, qui ouvrira ses portes du 18 juin au 25 septembre 2022, présentera une nouveauté conceptuelle. Pour la première fois, c'est un collectif d'artistes qui prendra les rênes. Le groupe « ruangruppa »,dont le noyaux dur comprend une dizaine de membres, est composé d'artistes et de créateurs originaires de Jakarta, en Indonésie. Son but : créer une plate-forme artistique et culturelle fondée sur la coopération, l'interdisciplinarité et l'ouverture sur le monde. Le collectif veut montrer une vision non euro-centrée de l'art et attirer l'attention sur des problèmes causés par le capitalisme, la colonisation et les structures patriarcales. Avec cette approche, il s'adresse aussi à un public en dehors de celui qui fréquente habituellement les expositions.

Cassel séduit par ses aspects féeriques

Cassel a bien plus a offrir que le seul festival documenta. Cette ville verdoyante du nord de la Hesse compte également de magnifiques châteaux, des musées spectaculaires, des manifestations culturelles de grande envergure, de très grands parcs et une scène alternative dynamique. Depuis 2013, le Bergpark Wilhelmshöhe, oeuvre d'art protéiforme, est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce jardin paysager est le plus grand parc aménagé sur une colline dans toute l'Europe. Ses attraits les plus importants sont les innombrables jeux d'eau illuminés, son belvédère agrémenté d'une statue d'Héraclès, la célèbre galerie de tableaux du château de Wilhelmshöhe et le pittoresque château de Löwenburg. À Cassel, les passionnés de contes de fées peuvent se plonger dans le monde des frères Grimm grâce au Grimmwelt. Dans ce musée conçu pour être à la fois artistique et interactif, les histoires insolites et instructives des frères Jacob et Wilhelm Grimm prennent vie.