Spécialités de A à Z

L’Allemagne, on l'aime comme ça !

Bière et saucisse font bien entendu partie de la fête et de l'animation, mais il ne s'agit là que d'une infime partie de la large palette des plaisirs qui s'offrent à vous en Allemagne. Partez à la découverte de la gastronomie allemande. Vous serez étonné de la variété de mets et d'expériences gastronomiques à votre disposition.

Dans les régions viticoles du Rheingau et de la Bergstrasse en Hesse, le riesling est le cépage le plus répandu. Il fut évoqué pour la première fois vers 1500. Un spectre varié d'arômes et une fine acidité sont caractéristiques du riesling, que l'on désigne volontiers comme le roi des vins allemands. La vendange tardive a été inventée en 1775 au château de Johannisberg dans le Rheingau, parce qu'on avait commencé à vendanger trop tard. De là vient l'histoire du chevalier de la vendange tardive.

En savoir plus »

En Basse-Saxe , l'asperge est une vieille tradition. La « Route des asperges de Basse-Saxe » relie de grandes régions de culture de cette plante comme Burgdorf, Nienburg, Brunswick et Gifhorn. Au Musée de l'asperge de Basse-Saxe, les visiteurs apprennent tout ce qu'il faut savoir sur ce légume de saison. De fin avril à fin juin, l'asperge est traditionnellement dégustée accompagnée de pommes de terre, de jambon et de sauce hollandaise.

En savoir plus »

La région de Münster se caractérise par une vaste offre gastronomique allant de l'auberge de campagne et sa cuisine familiale à la gastronomie étoilée misant de plus en plus sur une cuisine régionale. Mais à partir d'avril, tous les restaurants proposent surtout un produit : l'asperge. Et ce, jusqu'au 24 juin, jour de la Saint-Jean, appelé également la Saint-Sylvestre de l'asperge. C'est alors la fin de la saison des asperges et on se réjouit déjà à l'idée de l'année suivante. Les visiteurs trouvent les plus belles exploitations et boutiques d'asperges le long de la Route des asperges de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

En savoir plus »

Une petite pâtisserie et confiserie ouvrit ses portes en 1804 à Halle . Elle préfigurait l'usine Halloren, la plus ancienne chocolaterie d'Allemagne encore en activité. Ses bonbons les plus célèbres sont par contre relativement récents : les chocolats Halloren sont fabriqués depuis 1952. Avec leur forme ronde, ils rappellent les boutons argentés des vestes des sauniers, appelés « Halloren ». Est-ce la raison pour laquelle ces bouchées sucrées sont dégustées avec du sel ? Cela relève de la légende. Le Musée du chocolat de l'entreprise dévoile aux visiteurs la fabrication de cette succulente préparation.

En savoir plus »

Faire griller des morceaux de viande sur le Schwenker, un barbecue suspendu à un trépied, est l'une des activités préférées des Sarrois. Comme le dit le dicton : « L’homme pense avec sa tête, Dieu guide son troupeau de bêtes, le Sarrois grille sa côtelette. » À la belle saison, les effluves de la viande de porc cuite sur la flamme viennent chatouiller les narines. Découvrez l'art du Schwenker à l'occasion d'une des fêtes populaires de Sarre, par exemple la fête Emmes organisée le premier week-end de juin à Sarrelouis.

En savoir plus »

En conserve ou frais en fût, épicés, à la moutarde, à l'ail, pickles et au poivre : les cornichons du Spreewald sont une gourmandise à tout moment de la journée. Sur les 260 kilomètres de la « véloroute des cornichons », les cyclistes peuvent suivre la fabrication des cornichons du champ jusqu'au pot – et découvrir la savoureuse diversité des variétés. Mais tout n'est pas dévoilé : des recettes de famille jalousement gardées sont le secret de sa saveur inimitable.

En savoir plus »

Ils sortent de terre partout dans les régions viticoles dès que le premier vin est servi. Les débits de vin du Bade-Wurtemberg, pour la plupart exploités directement par les vignerons, ne sont ouverts que quelques semaines dans l'année, nombre d'entre eux dans de simples granges, caves ou garages. Des balais en brindilles décorés devant la maison annoncent le début de la saison et invitent à entrer. Dans le Wurtemberg, on appelle ces lieux « Besenwirtschaft » ou « Besa ». En Bade, ils s'appellent « Straussen » ou « Straussi ». L'atmosphère y est chaque fois unique.

En savoir plus »

Une couronne de sarments au-dessus de la porte d'une exploitation viticole signifie que le vigneron a ouvert son débit de vin ou « Straußwirtschaft ». À une période précise de l'année, il est autorisé à vendre sa production pendant quatre mois. En Rhénanie-Palatinat , cette coutume introduite il y a douze siècles sous Charlemagne est tout aussi populaire chez les habitants de la région que chez les touristes. Sur les bords de la Moselle, on sert pour accompagner le vin, outre l'assiette du vigneron appelée « Winzervesper » et le plateau de fromages, des classiques comme le fromage maigre en vinaigrette avec des oignons « Handkäs mit Musik » et le fromage frais « Spundekäs » en Hesse rhénane, ou la panse de truie du Palatinat.

En savoir plus »

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :