Johannes Gutenberg : l'homme du millénaire

Bien pensé, bien réalisé

Il y a toujours eu en Allemagne des perfectionnistes, des bricoleurs et des Géo Trouvetout. Leurs inventions ont marqué le monde. Que ce soient l'aspirine ou l'airbag, les nains de jardin ou le sapin de Noël, tout ce qui facilite, embellit ou sécurise la vie vient d'Allemagne. Suivez les traces d'ingénieurs remarquables et de visionnaires audacieux – qui vous conduiront jusqu'à notre époque.

Lui, pouvait fabriquer de l'or, s'était vanté Johann Friedrich Böttger. La production d'or ne fonctionnant pas vraiment, Böttger se mit à la fabrication de porcelaine, qui était jusqu'alors importée de Chine à des prix très élevés. Il rencontra davantage de succès et dès 1710, la première porcelaine européenne était produite en série à Meissen . Plus de 300 ans plus tard, la porcelaine de Meissen reste l'incarnation d'une culture de la table raffinée. La maison Meissen, véritable espace de découverte, propose aux visiteurs un aperçu des 300 ans du succès de l'or blanc.

En savoir plus »

Wolfgang Amadeus Mozart, la Princesse Diana et Bill Clinton ne pouvaient s'en passer : en 1708, Johann Maria Farina inventa à Cologne un parfum intemporel, au sens propre du terme. L'eau de Cologne aurait rappelé son pays d'origine à cet Italien de naissance. Aujourd'hui, dans le monde entier, elle fait penser à la ville du parfum, Cologne. Depuis cette date, les notes parfumées les plus variées sont commercialisées comme eau de Cologne. Mais son origine se trouve au bord du Rhin, dans la maison Farina. La plus ancienne fabrique de parfum existante dans le monde abrite un musée du parfum.

En savoir plus »

Tout le monde écoute de la musique. Cependant, les fichiers de musique avec la qualité d'un CD demandent beaucoup d'espace de mémoire. C'est ainsi que Karlheinz Brandenburg, ingénieur en électrotechnique, se mit dans les années 1990 à chercher une possibilité de réduire les fichiers de musique sans perte de qualité. Le résultat : le format MP3. Pour ce faire, les fréquences superflues, que l'oreille humaine ne peut pas percevoir, ont été supprimées. Le fichier comprimé est presque douze fois plus petit que le fichier original et la différence de qualité est pratiquement imperceptible pour une oreille normale.

En savoir plus »

Deux demi-sphères, vaguement assemblées et remplies de – rien. Et pourtant, 16 chevaux ne parviennent pas à les séparer. Cette démonstration d'Otto von Guericke en 1657 enthousiasma tout Magdebourg . C'est de cette façon si évocatrice que le diplomate et scientifique fit la démonstration à ses concitoyens de la force du vide qu'il avait découverte et qui l'aida, par exemple, à développer la pompe à air. Des demi-sphères de couleur décorent aujourd'hui le centre de la ville en souvenir de l'expérience. Le centre Otto von Guericke présente une exposition sur le fils le plus célèbre de Magdebourg.

En savoir plus »

La marque d'appareils photo certainement la plus célèbre au monde est toujours fabriquée dans la ville de Wetzlar, au centre de la Hesse. Le Leica fut, au début du XXe siècle, le premier appareil 35 mm opérationnel. La société Leica a aujourd'hui construit une nouvelle usine à Wetzlar, rattachée à un musée. À Wetzlar, le musée interactif « Viseum », avec ses expositions sur les systèmes optiques et optoélectroniques, mérite également le détour.

En savoir plus »

Le Bade-Wurtemberg, berceau de l'automobile, a incarné le progrès en matière de mobilité bien avant Gottlieb Daimler et Carl Benz. À Mannheim , où la première automobile allait rouler des décennies plus tard, Karl Drais, originaire de Karlsruhe, bricolait déjà en 1817 un vélocipède à deux roues qu'il présenta lors d'un premier parcours légendaire. L'ancêtre du vélo moderne était né. Le Technoseum de Mannheim consacre tout un département à Karl Drais et à son invention.

En savoir plus »

En 1876, l'ingénieur Carl von Linde inventa à Munich un nouveau procédé de technique du froid qui réjouit particulièrement les brasseurs : ils devaient jusqu'alors refroidir le difficile processus du brassage avec de la glace naturelle. Le monde doit aussi les patinoires artificielles, et plus tard les réfrigérateurs, à l'inventivité de Linde. Des ingénieurs allemands ont aussi participé à la dernière évolution en matière de technique du froid : le premier réfrigérateur sans CFC a été développé en 1992 en Saxe. Le Deutsches Museum à Munich présente les inventions techniques et leur histoire.

En savoir plus »

Elle est le symbole par excellence de la Forêt-Noire et du Bade-Wurtemberg : la pendule à coucou. C'est au milieu du XIXe siècle que sa forme, largement conservée jusqu'à aujourd'hui, fut inventée. À Schonach et Triberg, les deux centres de fabrication de la pendule à coucou, se dressent aujourd'hui les deux plus grands exemplaires du monde. Le Musée allemand de l'horlogerie à Furtwangen et la Route allemande de l'horlogerie en Forêt-Noire retracent l'histoire de cette spécialité de la région.

En savoir plus »

L'Allemagne donne de l'élan

Infos sur la photo

retour à Inventions

Paramètres d'accessibilité

Deux combinaisons de touches utiles pour zoomer dans votre navigateur :

Zoom avant : +

Zoom arrière : +

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour en savoir plus sur les possibilités proposées par votre navigateur :