Châteaux et forteresses

Les 16 châteaux les plus remarquables d’Allemagne

Moritzburg Palace ©DZT (Francesco Carovillano)

Près de 25 000 châteaux, palais, manoirs et autres forteresses témoignent de l’histoire de l’Allemagne : certains de ces édifices ont conservé toute leur splendeur d’antan, d’autres ont laissé derrière eux des ruines qui rappellent les époques passées.

Palais somptueux de grands souverains

La diversité des châteaux et palais en Allemagne s’étend du simple manoir aux édifices majestueux représentatifs des grandes dynasties, tels que le palais de Sanssouci à Potsdam, le « Versailles prussien » érigé à la demande du roi Frédéric II de la maison de Hohenzollern. L’édifice de style rococo et son parc sont inscrits depuis 1990 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un autre lieu prisé de la dynastie des Hohenzollern est le château de Charlottenbourg à Berlin.

Le château de Moritzburg près de Dresde, la capitale de la Saxe, s’impose comme le fleuron de la maison royale de Wettin. Le site baroque comprend également le petit château de la Faisanderie, situé à 2,5 kilomètres et relié au château de Moritzburg par un axe visuel.

Patrimoine culturel et bijoux d’architecture

D’autres châteaux allemands figurent sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO aux côtés du palais de Sanssouci : par exemple, les châteaux d’Augustusburg et de Falkenlust à Brühl, en Rhénanie du Nord-Westphalie, dont les parcs et jardins transportent les visiteurs au XVIIe siècle. Un autre site classé par l’UNESCO est le parc Wilhelmshöhe au-dessus de Cassel, en Hesse, avec son château de style classique. La forteresse de la Wartburg, qui trône au-dessus de la ville thuringienne d’Eisenach et fait également partie du patrimoine mondial, est connue avant tout comme le refuge de Martin Luther : c’est ici que le réformateur traduisit le Nouveau Testament en allemand.

Certains châteaux sont emblématiques de l’architecture de différentes époques : par exemple, le château d’Ahrensburg près de Hambourg est l’une des principales œuvres de l’architecture de la Renaissance en Schleswig-Holstein. Le château de Sarrebruck, inscrit dans le plan d’urbanisme de la ville, incarne le style baroque à part entière. Dans le district Vegesack de Brême, le petit château de Schönebeck relie le baroque à l’architecture à colombages typique du nord de l’Allemagne. La maison Jenisch à Hambourg est quant à elle un petit bijou du classicisme : la maison de campagne entourée d’un vaste jardin paysager offre une vue lointaine sur l’Elbe.

Châteaux de conte de fées et forteresses de chevaliers

L’époque romantique est sans nul doute celle qui a le plus mis à l’honneur la construction des châteaux. Le symbole par excellence du romantisme en architecture est le château de Neuschwanstein près de Füssen, qui se dresse fièrement sur un éperon rocheux de l’Allgäu en Bavière. Le « Neuschwanstein du Nord » est un peu moins connu : le château de Schwerin, ancienne demeure des grands-ducs, abrite aujourd’hui le siège du parlement de Mecklembourg-Poméranie occidentale. L’historicisme romantique a également donné naissance au château de Marienburg : l’édifice néogothique, ancienne résidence d’été des Welf, est visible de loin sur le versant du Marienberg, à environ 20 kilomètres au sud de Hanovre en Basse-Saxe. En Saxe-Anhalt, le château de Wernigerode a subi de nombreuses transformations avant de devenir un véritable château de conte de fées.

Aujourd’hui encore, on peut admirer les ouvrages qui ont inspiré les édifices construits dans le style historiciste : l’Allemagne regorge de nombreux châteaux forts médiévaux qui semblent tout droit sortis de livres d’images. Le plus connu est de loin le château fort d’Eltz. Cette forteresse du XIIe siècle, perchée sur un promontoire rocheux dans massif de l’Eifel en Rhénanie-Palatinat, est aux mains de la même famille de comtes depuis plus de 850 ans. Des ruines peuvent être tout aussi évocatrices que des édifices parfaitement conservés, comme le prouve le château de Heidelberg. Le site situé dans la ville traversée par le Neckar au nord du Bade-Wurtemberg attire les touristes du monde entier depuis plusieurs générations.