La Via Claudia Augusta est certainement le circuit le plus facile pour traverser les Alpes à vélo. Elle doit son nom à l'empereur Claude, qui fit construire cette première voie franchissant les Alpes et reliant Altinum, port de l'Adriatique, au Danube. Sur les traces des Romains, les cyclistes traversent des lieux de rencontre et de culture identitaire régionale et découvrent un mélange unique de paysages, de vieilles villes historiques et de villages paisibles.

Le circuit démarre à Donauwörth et, les premiers kilomètres franchis, on atteint déjà des témoignages de l'époque romaine : l'ancien camp militaire romain de Burghöfe près de Mertingen. L'itinéraire longe ensuite la Schmutter et le Lech, en pente douce jusqu'à Augsbourg. Cette ville d'eau sur le Lech, comptant plus de ponts que Venise, offre de paisibles balades dans les rues de sa vieille-ville. Plus au sud, toujours sur les berges du Lech, attend la prochaine vieille ville historique, Landsberg. La piste n'est alors plus qu'une côte et les Alpes se rapprochent. De nombreux panneaux d'information le long du chemin renseignent sur l'histoire romaine de la région. On arrive alors à Altenstadt, avec la basilique romane Saint-Michel, au cœur des paysages vallonnés des Préalpes, avant d'atteindre la dernière étape côté allemand : les majestueux palais royaux de Hohenschwangau. Les cyclistes traversent après ça la frontière avec l'Autriche pour atteindre Füssen. Les attendent de larges sentiers peu fréquentés, offrant paysages alpins et pauses culinaires, les conduisant jusque dans la plaine du Pô et au bord de l'Adriatique italienne. Cette traversée des Alpes à vélo est un vrai plaisir.

Caractéristiques : Terrains majoritairement goudronnés, mais aussi chemins de gravier côté allemand. En Bavière, terrain plat à légèrement vallonné.

Paysages : Paysages alpins

Explorer les environs