Villes et culture

Bielefeld : ville de commerce et d’art

Bielefeld: View of the city ©DZT (Francesco Carovillano)

Fondateur de la ville en 1214, le comte Hermann von Ravensberg était déjà conscient de la situation intéressante du lieu, au carrefour d’anciennes voies commerciales. Il s’y est développé une ville de négoce abritant traditionnellement un grand marché et de jolies maisons à colombage, qui marquent encore aujourd’hui le visage de Bielefeld – au même titre que le goût de ses habitants pour l’art.

Le commerce florissant de la toile et du lin, marchandises très prisées à cette époque, a fait très tôt la richesse de Bielefeld, comme en témoignent aujourd’hui encore le Vieux marché, l’ancien hôtel de ville et l’église Saint-Nicolas, dans la vieille ville. La ville marchande se transforma ensuite en une ville industrielle, ce qui modifia son visage : de nouveaux quartiers d’habitation aux maisons caractéristiques à deux ou trois étages virent le jour. Des édifices représentatifs comme le nouvel hôtel de ville et le théâtre, la poste ornée de motifs Renaissance et la gare de style Art nouveau sont venus s’ajouter au tout début du XXe siècle.

Top des sites à découvrir

La « Rudolf-Oetker-Halle », une grande salle de concert datant de 1930 dont l’architecture alterne entre néoclassicisme et Nouvelle objectivité, est très réputée pour son acoustique. Vers la fin du XXe siècle, la galerie d’art et les musées ont encore élargi le répertoire culturel de la ville. Bielefeld est aussi une ville universitaire depuis 1969. Le plus grand de ses six établissements d’enseignement supérieur est situé à la lisière de la forêt de Teutobourg. Sa grande halle longue de 300 mètres, à l’architecture emblématique, constitue un point de rencontre central. Riches en traditions, les fêtes de Bielefeld constituent une autre caractéristique de la ville. Nombre d’entre elles se tiennent dans le cœur historique avec ses remarquables maisons à colombage.

Découvrir plus

Discover Germany