Kempten, le centre urbain de la charmante région de l’Allgäu, est l’une des plus anciennes villes d’Allemagne. Malgré son passé mouvementé, Kempten est une ville gaie et ouverte. Fière de ses œuvres d’art majeures et de son riche héritage culturel. Une ville qu’on aime – et où l’on aime revenir.

Aujourd’hui modèle d’harmonie et de convivialité bavaroise, Kempten fut, pendant des siècles, divisée en deux camps rivaux : d’un côté la ville catholique dirigée par un prince-abbé, de l’autre la ville protestante libre. L’Erasmuskapelle, située sur la place Saint-Mang, renferme des témoins étonnants de cette histoire mouvementée. Sa salle d’exposition archéologique souterraine vous emmène dans un voyage magique et mystique. Après cette excursion, on peut se laisser envoûter par les fontaines Art nouveau se trouvant sur la même place, avec en face la « Rotes Haus » (Maison rouge) et l’église Saint-Mang dotée d’un clocher de 66 mètres de haut.

Nichée au cœur des petites collines des Préalpes de l’Allgäu, Kempten constitue le point de départ idéal pour s’adonner à la randonnée, aux sports nautiques, au vélo, au golf et au ski de fond. De nombreuses coutumes anciennes y sont restées vivaces : la cérémonie d’installation de l’arbre de mai, la transhumance ou encore la fête de la moisson. Non loin de là se trouve également le célèbre château féérique de Neuschwanstein. Le centre commerçant de Kempten est, quant à lui, résolument tourné vers le présent. Une gigantesque offre de boutiques plus ou moins spécialisées, de grands magasins et de galeries est à la disposition des visiteurs, agrémentée de cafés, d’auberges et de restaurants. Preuve que Kempten est décidément bien plus qu’une ville historique.

Explorer les environs