Villes et culture

Lieu commémoratif et de rencontre de la Leistikowstrasse à Potsdam

Dans une authenticité oppressante, le lieu raconte son histoire, lorsqu’il était le centre de détention préventive du contre-espionnage militaire soviétique.

De l’été 1945 jusqu’aux années 1980, le numéro 1 de la Leistikowstrasse à Potsdam abritait la prison centrale du service de contre-espionnage militaire soviétique. L’ancien presbytère fut réquisitionné à l’été 1945 par le contre-espionnage militaire soviétique et converti en maison d’arrêt. L’histoire du bâtiment et les destins de ses anciens prisonniers sont au centre de l’exposition permanente, qui comprend de nombreuses stations multimédia.

Aujourd’hui encore, les cellules de détention préservées, avec leur plateforme en bois d’origine, les cachots, les passages et fenêtres murés, les grillages massifs et les cloisons occultantes, ainsi que les vestiges des barrages et des fondations de cellules de sortie témoignent de la répression et de l’injustice pratiquées autrefois en ce lieu. De nombreux messages gravés en allemand et en russe sont conservés sur les murs des cellules du sous-sol et reflètent de manière impressionnante la privation de droits et l’isolement des prisonniers. En plus de l’exposition, un sentier historique de 2,5 km de long fournit des informations sur les traces et les vestiges de l’ancien village des services secrets situé non loin de là, le « Village militaire n° 7 »._. Horaires d’ouverture : D’avril à octobre : du mardi au dimanche de 14 h à 18 h ; de novembre à mars : du mardi au dimanche de 13 h à 17 h

Découvrir plus

Explorer les environs