Villes et culture

Wolfsbourg : une ville jeune à la recherche du modernisme

Wolfsburg: Autostadt ©DZT (Francesco Carovillano)

Tout au long de son histoire brève mais captivante, Wolfsbourg fut, à plusieurs titres, le fer de lance de la jeune République fédérale en matière d’innovation architecturale. Exemple caractéristique de développement urbain planifié mais réussi, le destin de la ville est étroitement lié depuis toujours à l’histoire du groupe Volkswagen.

Wolfsbourg fait partie des rares villes allemandes fondées dans la première moitié du XXe siècle et nées sur une planche à dessin. Un grand nombre de bâtiments remarquables se sont érigés en parallèle, comme le Théâtre Hans Scharoun, le Musée des Beaux-arts ou encore le « phæno », sorte de cité des sciences dont les plans ont été dessinés par la célèbre architecte Zaha Hadid, qui a créé ici une véritable œuvre du siècle, d’une audace à couper le souffle. La deuxième grande attraction de Wolfsbourg est l’Autostadt (« Ville de l’automobile »), un centre de découverte et de compétences créé par Volkswagen AG, entouré de 25 hectares de parcs et de lacs.

Top des sites à découvrir

Le Musée des Beaux-arts de Wolfsbourg a ouvert ses portes en 1994 et peut déjà s’enorgueillir d’avoir accueilli un grand nombre d’expositions de premier plan. Le centre commercial situé en plein centre-ville est un vrai paradis pour les chasseurs de bonnes affaires. Mais il serait faux de penser que Wolfsbourg ne recèle absolument rien d’« ancien ». Le Wolfsburg est un château Renaissance du XIIIe siècle, le château fort du Neuhaus est un édifice médiéval entouré d’eau et le palais Fallersleben fut achevé en 1551. On apprécie aussi l’« Altes Brauhaus zu Fallersleben », une ancienne brasserie ouverte 364 jours par an. 364 occasions de venir vous rafraîchir devant une bonne bière, tout en méditant sur les nombreuses facettes intéressantes de Wolfsbourg.

Découvrir plus

Discover Germany