L'inpiration Allemagne

L’Allemagne est le pays des records et des superlatifs

La tour la plus penchée du monde, une ville plus ancienne que Rome et le plus grand coucou qui n’ait jamais été construit : l’Allemagne vous invite aux découvertes les plus étonnantes.

Quels sont les mots qui vous viennent à l’esprit lorsqu’on évoque l’Allemagne ? Ponctualité, propreté, infrastructures ? Vous avez tout à fait raison. Mais le pays regorge également de découvertes surprenantes. Embarquez avec nous pour un voyage vers le plus fou et le plus inattendu au pays de tous les records :  

La cathédrale de Cologne est l’édifice sacré de style gothique le plus imposant d’Allemagne. Comme dans toute église, on y procède à des offices religieux publics et les visiteurs ont la possibilité de descendre sous les voûtes de la Salle du trésor pour y contempler les reliques, parchemins et robes cléricales hérités de temps anciens, qui remontent pour certains jusqu’au IVe siècle. Cela fait bien longtemps et s'inscrit dans l'époque de la construction de la cathédrale de Cologne. C’est le bâtiment qui aura connu la construction la plus longue au monde.


La construction de la cathédrale de Cologne s’est étendue sur plus de six siècles

Un autre exemple tout aussi célèbre et impressionnant serait la Sagrada Familia de Barcelone, dont la construction, qui a débuté en 1882,est bientôt achevée. Mais même là, on est loin du record de la cathédrale de Cologne : la première pierre de l’édifice symbolique de la ville avait été posée en 1248 et la construction a été achevée en 1880 ! 632 années se sont écoulées entre-temps, durant lesquelles les travaux ont été arrêtés près de trois siècles.  

Un autre édifice médiéval, plus précisément une fortification de Rhénanie-Palatinat, détient un autre type de record : c’est à Dausenau, et non dans la mondialement connue ville de Pise en Italie, que se dresse la tour la plus penchée du monde dans le mur d’enceinte de la ville. Son inclinaison : 5,22 degrés. La tour de Pise ne penche quant à elle « que » de quatre degrés. L’Allemagne compte au moins encore une église, dans le village de Suurhusen en Frise orientale, qui penche davantage avec 5,19 degrés. La paroisse locale propose des visites guidées.


Le plus grand coucou du monde

Il aura par contre fallu cinq années à peine pour établir à Triberg, dans la Forêt Noire, un autre record mondial : c’est ici dans le sud-ouest du pays qu’a été construit le plus grand coucou au monde. L’horloge de 4,50 mètres sur 4,50, et son engrenage dont les roues dentées en bois atteignent jusqu’à 2,60 mètres de diamètre, se visitent également de l’intérieur dans le cadre de visites guidées. Le coucou à lui seul pèse 150 kilos, le balancier est haut de huit mètres et l’horloge dans son ensemble pèse près de six tonnes.

Sur place, vous pouvez accéder à pied au parc naturel de Triberg, où vous pourrez contempler la plus haute cascade d’Allemagne, en dehors des Alpes. La rivière Gutach s’y précipite de 163 mètres de hauteur sur 7 paliers dans les profondeurs du paysage. Montez sur la passerelle pour profiter d’un panorama spectaculaire et de l’écume sur votre visage. Les Alpes incluses, c’est la chute de Röthbach dans le Parc national de Berchtesgaden en Bavière qui détient le record allemand avec une hauteur de 470 mètres. Elle est accessible par un chemin de randonnée qui vous conduit au cœur d’un paysage de montagne pittoresque. Toujours dans les Alpes, c’est cette fois dans l’Allgäu à Tiefenbach que l’on trouve les gorges les plus profondes d’Allemagne, le Breitachklamm, avec ses parois rocheuses atteignant 150 mètres de haut.


Plus haute que n’importe quelle autre église : la Cathédrale d’Ulm

Même enfouie au fond des gorges de ce canyon, la cathédrale d’Ulm dépasserait encore toujours d’une bonne dizaine de mètres ! La flèche qui se dresse sur les rives du Danube, en bordure du Jura souabe, détient avec ses 161,53 mètres le record de la plus haute flèche d’église au monde, après une basilique de Côte d’Ivoire. Il faut grimper 768 marches pour atteindre la plateforme d’observation. Lorsque la météo est claire, on peut y apercevoir les Alpes. La cathédrale d’Ulm, qui fut en grande partie épargnée par la Seconde guerre mondiale, a été construite en 200 ans. Sa construction a été achevée en 1890.

À cette date, la ville de Trèves existait déjà de longue date. Vous l’aurez deviné : cette ville à deux pas de la frontière luxembourgeoise est la plus ancienne de la République. C’est en tout cas ainsi qu’elle se définit. Mais comme il n’existe aucune preuve d’ordre administratif et comme la définition de la notion même de ville reste controversée, d’autres villes aiment à s’approprier ce superlatif, notamment Augsbourg, Andernach ou Worms. 


L’histoire de la plus ancienne ville d’Allemagne

Pour étayer son histoire, la ville de Trèves aime à invoquer le prince assyrien Trebote, qui aurait fondé la ville vers 2050 av. J.-C. La fondation de la ville de Trèves aurait ainsi précédé celle de Rome de 1 300 ans. Ce qui est sûr : les monuments romains de la ville ont tous été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1986, notamment la célèbre Porta Nigra, porte d’entrée symbolique de la ville côté Moselle.

L’Allemagne compte en effet une cinquantaine de sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais le tunnel du Rennsteig n’en fait pas partie. Même s’il est le plus long tunnel du pays. Avec ses presque huit kilomètres - le tube ouest mesure 7 916 mètres et le tube est, 7 878 mètres - il a été construit sur l’autoroute 71 d’Erfurt à Schweinfurt et traverse la forêt de Thuringe. Le premier coup de pelle a été donné en 1998 et le tunnel a été officiellement ouvert par Gerhard Schröder en 2003.  


La plus importante île d’Allemagne

Un pont imposant vous conduit de Stralsund dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale au nord-est du pays sur l’île de Rügen, la plus vaste de la République. Elle s’étend ainsi sur 926 km² sur la mer Baltique. La plus haute des célèbres falaises de craie du Parc national de Jasmund, le Königsstuhl (ou fauteuil du roi) domine la côte et plonge du haut de ses 118 mètres dans la mer turquoise. Les falaises de craie du Stubbenkammer ont été rendues célèbres par le peintre Caspar David Friedrich. Elles ont notamment inspiré son tableau d’huile sur toile intitulé « Kreidefelsen auf Rügen ».


Records de chaleur et de froid en Allemagne

En matière de culture en Allemagne, les visiteurs ont accès à près de 6 800 musées ; l’offre culturelle allant de la musique aux arts en passant par le théâtre ne trouve sa pareille dans aucun autre pays du monde. Il reste à déterminer si la plus importante fête populaire du monde trouve réellement sa place dans la thématique culturelle : il est ici question de l’Oktoberfest de Munich, qui attire chaque année des millions de visiteurs du monde entier.

Pour ce qui est de la météo, on a mesuré à Lingen en Basse-Saxe la plus haute température jamais mesurée en Allemagne, soit 42,6 degrés Celsius exactement le 25 juillet 2019. Le record de froid est quant à lui plus ancien : en 1929, la colonne de mercure a plongé à la température polaire de -37,8 degrés dans la ville bavaroise de Wolnzach. Si toutefois vous deviez un jour y souffrir du froid, le hasard des superlatifs fait bien les choses : Wolnzach se situe dans la région du Hallertau, l’une des plus importantes régions de production de houblon du monde. Vous pourriez ainsi trouver refuge dans le musée du houblon allemand afin d’embarquer pour un voyage au fil de l’histoire houblonnière.