Lübeck

Lübeck : beauté du Nord et grand esprit

Lübeck, reine des villes de la Hanse, a été fondée en 1143 et est considérée comme la « première ville occidentale sur la Baltique ». Une ambiance médiévale et des curiosités historiques comme la porte de Holstein marquent encore aujourd'hui le visage de la ville et rappellent son glorieux passé de ville impériale et hanséatique.

Lübeck : ce nom a été pendant des siècles synonyme de liberté, de droit et d'aisance. Le droit lübeckois, un compensé innovant pour l'époque des réglementations de base en matière de droit de la terre et de la mer, inspira la fondation d'une centaine de villes autour de la Baltique qui furent à l'origine de l'essor grandiose de la Hanse comme grande puissance commerciale de son temps. Leur centre incontesté était Lübeck, l'une des plus prestigieuses métropoles précoces du négoce mondial. La vieille ville entourée d'eau témoigne de 1 000 d'histoire vivante avec les sept clochers de ses cinq églises principales et est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987. Pour cause : ses monuments gothiques, Renaissance, baroques et classiques, ses ruelles et ses chemins, ses églises et ses monastères, ses maisons patriciennes et ses fortifications lui confèrent une unité unique en son genre. L'église Sainte-Marie, le plus bel édifice religieux de Lübeck, est un véritable joyau du gothique de brique. Environ 70 églises de la région de la Baltique ont pris modèle sur cette construction majeure d'un point de vue architectural, qui possède la voûte de brique la plus haute du monde. Elle trône fièrement au point le plus élevé de la vieille ville, contrastant avec la moderne « Musik- und Kongresshalle » (MuK) située en face. Cette salle est la plus grande de Lübeck. Elle accueille le Festival de musique du Schleswig-Holstein et fait tour à tour office de palais des congrès international, de philharmonie et de lieu de manifestations. Outre son architecture moderne, elle se distingue par le groupe de personnages « Die Fremden » (Les étrangers) de Thomas Schütte installé sur son toit. Cette œuvre anciennement exposée à la documenta est un symbole pour tous ceux qui quittent leur patrie et commencent une nouvelle vie à l'étranger.

Parmi les édifices importants de la vieille ville, on peut également citer l'ensemble de constructions entourant l'hôtel de ville, le « Burgkloster » (Monastère du château), le Koberg (un quartier entièrement conservé de la fin du XIIIe siècle) et l'église Saint-Jacob, l'« Heiligen-Geist-Hospital » (Hospice du Saint-Esprit) et les constructions à cheval entre les rues Glockengießerstraße et Aegidienstraße, le quartier abritant des maisons patriciennes majestueuses entre l'église Saint-Pierre et la cathédrale, la célèbre « Holstentor » (porte de Holstein), emblème de la ville, et le grenier à sel sur la rive gauche de la Trave. Se promener à travers le Lübeck médiéval est une expérience en soi, d'autant plus que la ville a aussi des côtés modernes à découvrir. Ses nombreux bistrots, restaurants, bars, clubs et discothèques commencent à s'animer en fin de journée et même les Hanséates les plus sobres et réservés se découvrent des aspects exubérants. C'est peut-être aussi le cas de Günter Grass qui est, avec Thomas Mann et Willy Brandt, l'un des trois prix Nobel associés à Lübeck. Au « Forum für Literatur und Bildende Kunst » (Forum de la littérature et des Beaux-arts), communément appelé « Maison Günter Grass », une exposition permanente permet d'appréhender les relations étroites entre la littérature et l'art en donnant accès à ses œuvres picturales. Le Forum comprend aussi un jardin avec des sculptures de Grass, des archives, une bibliothèque et une boutique. C'est par la porte de derrière, pour ainsi dire, que l'on entre dans la Maison Willy Brandt, un musée et mémorial dédié à l'ancien chancelier et prix Nobel de la paix inauguré en 2007. Le Centre Heinrich et Thomas Mann, également au cœur de la vieille ville, emporte ses visiteurs dans l'univers disparu des Buddenbrook et leur fait découvrir la vie et l'œuvre des grands frères écrivains. Même si vous n'êtes pas un prix Nobel, ces trois maisons, comme toute la ville, n'attendent que vous. Et n'oubliez surtout pas de goûter la spécialité de la ville, le « Marzipan » ou massepain, la plus délicieuse des pâtisseries à base d'amandes.

À voir
Highlights

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés