Tübingen

L'éternelle ville étudiante : Tübingen

Malgré son statut de ville étudiante traditionnelle, Tübingen est un lieu confortable, presque contemplatif. La cohabitation entre professeurs et viticulteurs, étudiants rebelles et citoyens souabes n'a pas toujours été sans heurts. Mais la ville d'Hölderlin a depuis longtemps trouvé la paix entre le carillon du clocher de l'hôtel de ville et les guitares qui font rage dans les clubs.

De la vieille ville au château, Tübingen est toute en escaliers escarpés, ruelles étroites et maisons à pignon. Le centre médiéval joliment restauré, l'activité commerçante et la joie de vivre estudiantine confèrent un grand charme à la ville tandis que les boutiques, les cafés, les caves à vin, les bars étudiants, les restaurants et les auberges invitent à flâner et à s'attarder. Et avec les 28 500 étudiants qui peuplent Tübingen, on peut être sûr qu'il s'y passe toujours quelque chose. La « Stocherkahnrennen », une course en barque autour de l'île sur le Neckar, est une véritable fête populaire et certainement le spectacle le plus endiablé du calendrier des manifestations de la ville. La première équipe à franchir la ligne d'arrivée gagne un tonneau de bière, tandis que l'équipe perdante doit boire un demi-litre d'huile de foie de morue : on devine l'influence étudiante derrière cet événement aux allures de farce.

La place du Marché et la tour Hölderlin : des sujets de carte postale

Outre les façades sur le Neckar, la place du Marché avec l'hôtel de ville et la fontaine de Neptune est l'un des sujets photographiques les plus prisés de Tübingen. L'hôtel de ville qui domine la place du Marché fut construit en 1435 sur trois étages, surélevé en 1508 puis orné en 1511 d'une superbe horloge astronomique qui fonctionne toujours. Une balade en canot à fond plat permet d'admirer les pittoresques façades sur le Neckar et la tour Hölderlin. C'est ici que vécut le poète Friedrich Hölderlin de 1807 à sa mort en 1843. Atteint de troubles mentaux, il vivait dans la famille d'un menuisier dénommé Zimmer. La tour Hölderlin abrite aujourd'hui un mémorial littéraire et un musée.

De passionnantes expositions et ce qui met tout le monde d'accord

La galerie d'art de Tübingen a vu le jour en 1970 sur une initiative privée des sœurs Paula Zundel et Margarete Fischer-Bosch. Ses expositions sont célèbres dans le monde entier. La galerie était à l'origine un lieu d'exposition à la mémoire du mari de Paula, le peintre Georg Friedrich Zundel. L'établissement suit un concept dont l'intérêt repose sur un programme alternant entre art contemporain et art de l'époque moderne. Des expositions monographiques de peintres mondialement connus précurseurs de l'époque moderne tels que Paul Cézanne, Edgar Degas ou Pablo Picasso ont également rencontré un grand succès international. Le Musée du château de Hohentübingen, le Musée Boxenstop consacré à l'automobile et aux jouets (ce qui revient parfois au même) ainsi que d'autres collections et galeries, sans oublier le Théâtre de Tübingen et les festivals, marquent la scène culturelle de la ville. Et il y a bien une chose sur laquelle les citoyens et les étudiants, les viticulteurs et les professeurs sont d'accord : la culture est un plaisir et met de bonne humeur.

Découvrez la destination Allemagne sur une carte

Ajoutez ici vos favoris. Enregistrez, triez, partagez et imprimez votre sélection, planifiez intégralement votre voyage en Allemagne.

0 favoris sélectionnés