• 0
Historic Highlights of Germany de A à Z
Erfurt : beauté et caractère

Erfurt : beauté et caractère

Des églises, des clochers, des ponts, de la culture et de somptueuses fêtes : Erfurt séduit par son charme médiéval et son histoire, sa joie de vivre et son hospitalité. Située au carrefour d'anciennes routes de commerce allemandes et européennes, la capitale du land de Thuringe est depuis toujours le berceau et le lieu de rendez-vous de grands esprits, fier étendard du renouveau attirant des visiteurs du monde entier.

« Erfurt riche en clochers » : voilà comment Martin Luther célébra cette ville en raison des innombrables clochers qui s'y dressent vers le ciel à partir de 25 églises paroissiales, 15 monastères et couvents et 10 chapelles. La cathédrale Notre-Dame et l'église Saint-Séverin forment notamment un ensemble unique en Europe de chefs d'œuvre architecturaux du gothique allemand. À l'intérieur de la cathédrale, le chœur impressionne par ses 13 vitraux hauts de presque 18 mètres qui représentent un cycle rayonnant de couleurs. La « Gloriosa » est toute aussi somptueuse : il s'agit de la plus grande cloche médiévale en battement libre du monde. Aujourd'hui, les clochers jettent leurs ombres sur des maisons à colombage amoureusement restaurées, sur les façades des magnifiques édifices Renaissance du centre-ville historique et sur le Festival DomStufen, l'un des plus beaux événements annuels de théâtre en plein air d'Allemagne. Le couvent des Augustins, où Martin Luther vécut pendant cinq ans, l'église des Prédicateurs ou les remparts de la citadelle de Petersberg sont des joyaux d'architecture médiévale et moderne. Sans oublier l'Ancienne synagogue, la plus ancienne synagogue d'Europe dont même le toit a été préservé, qui abrite aujourd'hui un musée hors du commun consacré à l'histoire juive. Un bain rituel juif découvert en 2007 à proximité fait également partie du musée. Outre ses bâtiments religieux, Erfurt possède bon nombre de ponts : 142 exactement, qui enjambent la Gera et ses ramifications, ou encore les douves le long de l'ancienne enceinte de la ville. Le plus célèbre d'entre eux est certainement le Krämerbrücke, le plus long pont d'Europe entièrement bordé de maisons et habité.

On y trouve des artisans d'art, des galeries, de petites tavernes, des boutiques de musique et d'antiquités, et c'est aussi là que se déroule la Krämerbrückenfest, le festival de rue le plus grand et le plus attractif de Thuringe. Chaque année, les ruelles autour du pont replongent à l'époque du Moyen Âge et fourmillent d'anciens artisans, de troubadours, de saltimbanques et de marchands ambulants hauts en couleurs. Si cette fête est la plus connue d'Erfurt, elle est loin d'être la seule. Les démonstrations de la Petersbergfest, au cœur de la vieille ville, sont l'occasion de découvrir l'histoire militaire tandis que l'exubérance s'empare des rues au début de l'année avec le carnaval. Au printemps, le Marché de la poterie propose des céramiques précieuses, en été le Marché aux fleurs et du jardin transforme la place de la cathédrale en un paradis de couleurs et en automne, le Marché aux céréales présente fruits, légumes, miel et autres produits locaux. Le 10 novembre de chaque année, des enfants parcourent les rues et les ruelles de la ville avec des lampions en chantant pour rendre hommage à Saint Martin sur le Martinimarkt et rappeler la mémoire de Martin Luther. Et au moment de l'Avent, lorsque le marché de Noël ouvre ses portes, une odeur envoûtante de cannelle, de gingembre, de pain d'épice et d'amandes grillées envahit la ville. S'ils aiment faire la fête, les habitants d'Erfurt apprécient également les richesses culturelles, par exemple au Musée de la culture et d'ethnologie de Thuringe situé sur le Juri-Gagarin-Ring. Ou au Musée Anger, le musée des Beaux-arts de la ville. Ou encore au Musée municipal installé dans la « Haus zum Stockfisch » (Maison de la morue), l'une des maisons Renaissance locales les plus représentatives. Erfurt propose donc un large éventail de réjouissances. Et peut-être cette ville somptueuse vous offrira-t-elle également une renaissance personnelle.

Villes : les incontournables

Ce plus ancien édifice du vieux Erfurt, et probablement le plus intéressant aussi, fut d'abord construit en bois puis reconstruit en pierre en 1325. Ce pont piétonnier relie la Benediktplatz au noyau historique du Wenigermarkt. Composé de 62 maisons à colombage étroites réparties sur six arcs, ce pont abritait des marchands qui y faisaient le négoce de poivre, sucre, safran et autres bibelots ainsi que des habitations. On y trouve aujourd'hui de l'artisanat d'art, des antiquités, des souvenirs et bien plus. C'est la seule construction de pont sur deux rangées de maisons au Nord des Alpes, et le plus long pont fermé d'Europe portant des maisons.

Le plus grand des couvents conservés d'Erfurt est le couvent des Ermites de l'Ordre de Saint-Augustin construit en 1277. C'est un monument d'architecture monastique médiévale étroitement lié au nom de Martin Luther qui y vécut comme moine. On peut visiter une exposition autour de Luther ainsi que sa cellule de moine au cours d'une visite guidée. Avec ses 60 000 volumes, sa bibliothèque appartient aux collections de livres religieux les plus importantes d'Allemagne. On dénombre des incunables, les écrits de la Réforme et les manuscrits de Luther parmi les 13 000 manuscrits et imprimés datant d'avant 1850. En lire plus

Les vestiges architecturaux de la communauté juive médiévale d'Erfurt constituent une part importante du patrimoine de la ville. Il s'agit de l'Ancienne synagogue presqu'entièrement conservée, dont les plus anciennes traces remontent à 1094, et du Mikwe datant de 1250, qui accueille un des plus grands trésors d'une ancienne possession juive et des manuscrits originaux. L'Ancienne synagogue d'Erfurt figure parmi les sanctuaires médiévaux juifs les plus anciens et aussi les mieux conservés d'Europe centrale parmi le peu qu'il en reste.

Défendant à l'origine l'Électorat de Mayence, la citadelle s'est mise ensuite sous l'autorité prussienne et se situe au centre de la ville. C'est une des mieux conservées dans toute l'Europe et sa construction a commencé en 1665 dans un style néo-italien. Elle devait protéger ultérieurement l'électorat contre les assauts des puissances protestantes au vu de sa situation la plus au nord du territoire. Français et prussiens reconnurent aussi l'importance stratégique de cette citadelle et l'occupèrent au début du XIXe siècle. Elle revint à la Prusse suite au Congrès de Vienne en 1815 avec la ville d'Erfurt et fut utilisée comme fortification jusqu'à la création de l'empire en 1871.

Afficher plus