• 0
Historic Highlights of Germany de A à Z

Heidelberg : le visage romantique de l'Allemagne

Connue dans le monde entier, Heidelberg est la ville des histoires d'amour et un grand classique du tourisme urbain international. Elle réunit des atouts tels qu'un romantisme rêveur entre le Vieux pont et le majestueux château, une offre culturelle et événementielle de haut niveau, une gastronomie à la fois savoureuse et conviviale et une splendide situation entre le Neckar et les contreforts de l'Odenwald.

Avec un afflux annuel d'environ trois millions de touristes à la journée, Heidelberg se positionne en tête de toutes les statistiques en Allemagne, en Europe et sans doute dans le monde entier. Ce qui est un peu regrettable, car cette ville est plus qu'une aventure d'un jour. Ceux qui s'accordent davantage de temps découvriront de véritables joyaux à l'écart du flux de visiteurs et se laisseront emporter par cette joie de vivre particulière qui distingue Heidelberg de nombreuses autres villes universitaires. Le château qui trône sur un versant du Königstuhl, dominant le Neckar du haut de ses 70 mètres, est un passage obligé quand on arrive dans la ville. Ce château, ses dépendances ainsi que le Vieux pont sur le Neckar appartiennent en effet à ce que l'on peut admirer de plus beau quand on vient faire du tourisme en Allemagne. On peut découvrir le site par soi-même, mais une visite guidée vaut aussi le détour. Ne serait-ce que pour comprendre l'histoire mouvementée de cet imposant édifice tout au long de ses 700 ans d'existence. Les maîtres des lieux ont dû sans doute se réfugier dans sa cave à vin princière pour résister à ces périodes turbulentes. Elle abrite le plus grand tonneau du monde : construit à partir de 130 troncs de chêne, long de plus de huit mètres et large de sept mètres, il peut contenir un volume de 221 726 litres. Le prince électeur Charles Théodore chargea pendant un temps le bouffon de la cour Perkeo, venu d'Italie, de garder le tonneau. Son nom est resté dans les annales en raison de son amour pour le vin : il ne manquait jamais de répondre « Perché no? » (Pourquoi pas ?) quand on lui demandait s'il voulait encore boire un verre.

Le château accueille également chaque été le Festival du château, l'un des plus beaux festivals de théâtre en plein air du sud de l'Allemagne dont la première édition remonte à 1926. Du château, on emprunte le chemin du Burgweg pour descendre dans la vieille ville, un site magnifique qui recèle aussi un important lieu de mémoire : le Centre de documentation culturel des Sinti et Roms d’Allemagne. Une exposition permanente présente la vie et le destin de cette communauté et rappelle le génocide nazi dont elle a été victime. Au cœur de la vieille ville se trouve la Marktplatz (« place du Marché ») avec une des belles et nombreuses fontaines qui ornent Heidelberg, d'élégantes maisons patriciennes, de nombreux cafés et une multitude de jolies boutiques. Sans oublier la célèbre église du Saint-Esprit. Il suffit de quelques pas pour atteindre le « Kornmarkt » (Marché aux grains), la plus belle place d'Heidelberg aux yeux de beaucoup. La madone datant de 1718, une statue portée par des anges ornant la fontaine, avait pour mission de ramener les protestants dissidents dans le droit chemin au cours de la Contre-Réforme. Aujourd'hui, cette statue ne fait plus qu'office de curiosité charmante et d'image de carte postale. La place suivante, la Karlsplatz, est ornée d'une fontaine qui illustre de manière ludique la cosmographie du célèbre humaniste Sebastian Münster. Voilà une autre caractéristique de la ville d'Heidelberg : à côté des princes électeurs, les érudits ont présidé à la vie intellectuelle et culturelle de la ville pendant des siècles. Son université, la plus ancienne sur le sol allemand, a notamment attiré de grands noms en qualité d'étudiants ou de professeurs, tels Georg Wilhelm Friedrich Hegel, Robert Bunsen, Max Weber ou Karl Jaspers. Aujourd'hui, les 30 000 étudiants inscrits à l'université ne s'adonnent pas uniquement à leurs études, mais aussi à la fréquentation assidue des nombreux cafés et bars de la ville. Même si vous avez passé l'âge depuis longtemps, vous retrouverez à coup sûr votre jeunesse dans ces vieux repaires d'étudiants à l'ambiance conviviale.

Villes : les incontournables

Son histoire, son architecture et sa position exceptionnelle surplombant la ville ont valu à cet imposant château de figurer parmi les monuments d'architecture les plus connus dans le monde. Les ruines de ce château se dressent encore aujourd'hui majestueusement sur l'emplacement d'une ancienne citadelle médiévale au-dessus des ruelles étroites et des toits pittoresques de la vieille-ville, en offrant un paysage grandiose. Il fut le lieu de résidence des princes électeurs palatins de la lignée des Wittelsbach pendant cinq siècles. Ce château recèle nombre d'histoires à raconter, et c'est pourquoi les visites guidées y sont proposées en sept langues. En lire plus.

La vieille-ville historique est le quartier le plus ancien d'Heidelberg. Blottie aux pieds du château, elle émerveille tout visiteur par ses nombreuses ruelles romantiques et la multitude de curiosités rassemblées dans la ville, ses jolies places, ses édifices de la Renaissance richement décorés et ses églises représentatives. La « Marktplatz » (place du Marché) embellie de pavés rustiques et d'une fontaine imposante en forme le cœur. La vieille-ville fourmille de terrasses de café bien fréquentées, de restaurants et de bistrots accueillants et joliment aménagés. On peut la découvrir facilement à pied car elle occupe un espace relativement restreint.

Le « Deutsches Apothekenmuseum » (Musée allemand de la pharmacie) occupe depuis 1957 un des plus beaux édifices de la Renaissance en Allemagne, sur le terrain du château.

Il expose toute l'histoire et l'essor de la pharmacie depuis l'antiquité jusqu'au XXe siècle et détient des collections uniques agrémentées de mobiliers rares et d'un laboratoire d'alchimie. On y apprend une quantité de choses sur les méthodes de traitement employées par les générations précédentes, qui restent encore aujourd'hui mystérieuses. On peut y admirer une collection de faïences italiennes, hollandaises et allemandes dont de nombreuses fioles en verre d'origine allemande.

Le « Dokumentations- und Kulturzentrum Deutscher Sinti und Roma » (Centre de documentation culturel des Sinti et Roms d’Allemagne) présente depuis 1997 une exposition permanente sur le destin des Sinti et des Roms qui retrace le génocide nazi dont a été victime cette communauté.

L'histoire et la persécution des Sinti et des Roms sont présentées sur trois niveaux, de leur discrimination et privation des droits par étapes successives à leur extermination systématique dans le contexte de l'Europe occupée par les national-socialistes, un crime contre l'humanité d'une dimension inconcevable. Une flamme éternelle rappelle la mémoire des plus de 500 000 Sinti et Roms victimes de l'holocauste dans toute l'Europe.

Afficher plus
Manifestations

A ce festival, les cinéastes établis doivent se contenter de rester dans la salle des spectateurs et libèrent ainsi la scène pour les nouveaux talents. 

Ce qui rend le festival international du film de Mannheim et Heidelberg si intéressant est le grand nombre de nouveaux talents du secteur du film qui montrent leurs œuvres. Chacun entre les 40 à 50 films sont des véritables premières que les organisateurs choisissent parmi plus de 1.000 institutions.

Environ 60.000 visiteurs viennent tous les ans pour observer les nouveaux développements dans l’art du cinéma. 

Prochaines dates :

14.11.2019 - 24.11.2019

Lieu de la manifestation

Stadthaus N1, Mannheim
Schloss Heidelberg

Les éléments concernant les prix, dates et horaires d'ouverture sont fournis sans garantie.

Événements et manifestations

Rechercher des manifestations
(en allemand et en anglais)
Plus de critères de recherche
Tout réinitialiser