• 0
Krefeld : ville de soie et de velours

Krefeld : ville de soie et de velours

Krefeld, le centre allemand du textile, a trois visages : le Krefeld classiciste, la baroque Uerdingen et le bourg médiéval de Linn. Ces localités se distinguent encore nettement, même si elles se développent depuis longtemps au sein d'une même ville – ville qui sait allier les traditions à un art de vivre plus gai et plus raffiné.

La « ville de soie et de velours » : Krefeld doit son essor à l'industrie textile au XVIIIe siècle. Velours, soie et brocart y figuraient en tête des ventes sur le plan international. Parmi les empereurs, rois et pontifes, il était de bon ton de porter des étoffes précieuses made in Krefeld. « Maître Ponzelar », la statue d'un tisserand de soie portant un rouleau d'étoffe sur son épaule, entretient aujourd'hui la mémoire des nombreux tisserands de la ville. Le tissage s'effectuait dans une multitude de petits ateliers qui faisaient en même temps office de manufacture et de maison d'habitation. Certains d'entre eux ont subsisté jusqu'à nos jours et sont classés monuments historiques. La ville est encore aujourd'hui placée sous le signe du textile. Chaque année en septembre, les maisons de couture, les créateurs et les écoles de mode présentent leurs dernières collections automne-hiver avec des danses spectaculaires au cours du plus grand défilé de rue du monde. Des concerts sont organisés le soir, les fêtes succèdent aux défilés et les restaurants font salle comble. À la Pentecôte, le marché médiéval du « Flachsmarkt » s'installe autour du château fort de Linn et dans sa vieille ville. Cette manifestation très fréquentée est devenue le plus grand marché d'artisanat d'Allemagne. D'ailleurs, la gastronomie est à Krefeld un véritable univers porté par une grande tradition : des brasseries dont l'intérieur imposant date souvent du XIXe siècle proposent des plats de « moules à la rhénane » et de « Sauerbraten », ainsi qu'une excellente bière à haute fermentation (l'« Altbier ») toujours bien fraîche.

La ville propose un répertoire culturel d'excellence qui se décline à travers un large paysage théâtral, trois musées d'art de premier plan, le « Deutsches Textilmuseum » (Musée du textile allemand), la « Haus der Seidenkultur » (Maison de la culture de la soie) et une scène libre très vivante avec la Kulturfabrik et la Kulturrampe. On peut organiser ses loisirs en toute facilité à Krefeld : au zoo, en empruntant le train à vapeur historique « Schluff », à l'hippodrome, sur l'espace de détente et de sport du « Elfrather See » ou en visitant le château fort de Linn, le château de chasse et le musée voisin qui présente une intéressante collection sur le folklore local et l'archéologie. En fin de compte, cela en fait beaucoup pour une ville où au départ, vous comptiez sans doute simplement acheter une cravate en soie.

Villes : les incontournables

Les musées d'art de Krefeld sont connus dans le monde entier pour leur engagement en faveur de l'art moderne et contemporain.

En particulier les maisons Lange et Esters, deux lieux d'exposition qui présentent l'évolution et les courants de l'art du XXe et du XXIe siècle sous toutes leurs facettes. Toutes deux conçues par Ludwig Mies van der Rohe à la fin des années 1920, ces villas sont en elles-mêmes des monuments de l'époque moderne et offrent un cadre idéal pour présenter les perspectives internationales de l'art contemporain et du XXe siècle.

Afficher plus